La Cour de Marseille confirme ce jour l’annulation de l’autorisation d’extension de la carrière de Vingrau haut lieu de la contestation écolo depuis 1990. On se souvient de la société suisse Omya, producteur de carbonate de calcium, ici c’est La Provençale. L’atteinte aux espèces rares du site (près de 40 ha impactés directement et indirectement) n’est pas justifiée par une raison impérative d’intérêt public majeure. On est ravi d’apprendre que le ministère de l’Ecologie défendait le carrier en faisant appel ! Affaire à suivre sans doute au Conseil d’Etat CAA 14092018

article précédentLoi littoral : un camping ne constitue pas en lui-même un village ou une agglomération.